Canard souchet

Canard souchet

Nom scientifique:  Anas clypeata - classé par Linnaeus en 1758

Il appartient à la Famille des Anatidés
En langue sarde il est appelé bicàngia, picàngiu

C'est un canard de surface, en Sardaigne il est commun comme migrateur et hivernant, il passe l'hiver dans notre île, parfois il niche mais exclusivement dans les zones humides des régions de Oristano et Cagliari. Dans notre région il peut être chassé. Il affectionne les plans d'eau douce et saumâtre, avec une végétation dense et pleine de boue, il passe l'hiver dans les zones humides qui sont au niveau de la mer, préférant les eaux peu profondes.  Il s'arrête volontiers dans les zones avec des roseaux denses où il peut se nourrir facilement en surface. C'est une espèce qui aime vivre en groupe.

 

Comment le reconnaître. Il se distingue des autres canards pour son très grand bec, gros, large et plat à l'extrémité, ce qui lui permet de mélanger l'eau des étangs et des marécages comme dans un grand chaudron et puis se nourrir des petits organismes qu'il a collecté, d'où son nom.  Le plumage du mâle, dans la saison des amours, est coloré : il a la tête vert-bouteille, la poitrine blanche, les côtés noisettes, les plumes inférieures et la queue noire ; la partie supérieure des ailes est bleu brillant. La femelle est plus terne, avec un plumage brun avec des stries claires, semblables au plumage de la femelle du Colvert, mais le bec est typique de cette espèce.

 

Reproduction. Il niche principalement dans les marais, les prés inondés, dans les buissons et les étangs.  Le nid, construit sur la terre ferme dans une petite dépression de la terre, mais non loin de l'eau, est bordé de fils d'herbe et de plumes.  À l'intérieur jusqu'à 12 œufs sont pondus, couvés par la femelle pendant 24 jours environ. Une fois écloses, la mère éloigne tout de suite les poussins du nid, pour empêcher qu'ils soient facilement trouvés par les prédateurs. Le mâle défend constamment  le nid et son partenaire.  Les couples reviennent souvent nicher dans les mêmes zones année après année.

 

Alimentation. Il chasse jour et nuit, son régime alimentaire se compose de crevettes, crustacés, mollusques, graines, insectes et plantes aquatiques.  Il mange en déchirant les plantes sur le fond  il aspire sans cesse, filtrant les particules grâce à son bec, qui a des lamelles sur les côtés, qu'il utilise comme un tamis.  Les canetons sont nourris avec des insectes, de petits invertébrés, des graines et des pousses.