Chevalier aboyeur

Chevalier aboyeur

Nom scientifique:  Tringa nebularia - classé par Gunnerus, en 1767
Il appartient à la Famille des Scolopacidés
en langue sarde il est appelé: beccaccia de is cannas

 

C'est un limicole de dimensions moyennes, assez facile à repérer. Dans notre île on peut le rencontrer pendant les migrations et l'hiver, il ne niche pas dans l'île. C'est une espèce assez diffusée et protégée au niveau national et régional. Durant la migration ou pendant l'hiver, on peut l'observer à proximité des lacs, des étangs, des marais, des lagunes ou des estuaires, plus rarement sur les côtes maritimes. C'est une espèce grégaire, elle aime donc être en groupe; on la retrouve aussi associée à d'autres espèces de limicoles qui fréquentent le même environnement.

 

Comment la reconnaître. C'est un échassier qui a une couleur brunâtre claire, plus sombre en été. Les pattes et les pieds sont jaunes ou verts et le bec est légèrement recourbé vers le haut, gris bleu clair à la base et noirâtre vers l'extrémité. Il possède en outre de très longues pattes et bien proportionnées, ni trop robustes ni excessivement fines. La femelle et le mâle sont similaires, difficiles à distinguer. Pendant le vol on peut le reconnaître pour la queue blanche, un "triangle" blanc sur le dos très étendu et pointu et les ailes brunes et foncées.

 

Reproduction. Il se reproduit dans les bruyères ouvertes et les forêts. Le nid est construit à terre et consiste en un petit creux dans le terrain revêtue avec du matériau végétal disponible à proximité. Il pond 4 œufs qui sont couvé par la femelle; les poussins sont surveillés par les deux parents.

 

Alimentation. Il se nourrit de vers, petits crustacés, mollusques, amphibiens, qu'il prend dans les eaux basses, en cherchant sur le fond avec son long bec.