Foulque macrule

Foulque macrule

Nom scientifique:  Fulica atra- classée par Linneo en 1758

Appartient à la famille des Rallidés
en langue sarde elle est appelée: puliga

Il s'agit d'une espèce facile à repérer, car diffusée dans toute la Sardaigne où elle niche. Elle est aussi facile à reconnaître pour son aspect distinctif. C'est une espèce qui peut être chassée dans tout le territoire italien. Son environnement idéal est représenté par des étangs calmes, des terrains humides et des eaux coulant lentement, avec des plantes aquatiques et des roseaux palustres. C'est une espèce qui aime la compagnie de ses similaires, c'est une très bonne nageuse au caractère timide et prudente, mais elle est facile à repérer car elle nage dans des eaux ouvertes. Si en danger, elle se rassemble aux autres, et elles se mettent l'une à côté de l'autre, en battant les pattes sur l'eau pour gicler le "ennemi".

 

Comment la reconnaître. C'est un rallidé de dimensions moyennes. Son plumage est presque complètement noir, il se distingue pour une tache typique sur le front (écusson avant), qui a la même couleur blanche du bec. Elle a les yeux rouges et les pattes grises-vertes, terminant avec de longs doigts palmés. Mâle et femelle se rassemblent: les femelles sont plus grandes et la tache blanche des mâles est un peu  plus grosse. Les poussins peuvent être reconnus par la couleur rougeâtre de la tête, tandis que les jeunes ont une couleur brun-gris avec la gorge et la poitrine blanchâtres.

 

Reproduction. La période de la reproduction commence au mois de mars. On peut repérer leurs nids dans la végétation, ils sont bizarres: il s'agit d'une construction volumineuse ronde et flottante qu'elles fixent aux plantes, afin qu'elle ne soit pas entraînée par le courant. La femelle pond 6 à 9 œufs, couvés par les deux parents pendant 22-24 jours. Les poussins abandonnent le nid 3-4 jours après la naissance mais ils y reviennent au coucher de soleil.

 

Alimentation. Son régime alimentaire est essentiellement végétarien; il prend du fond les végétaux, mais également des mollusques, des insectes, œufs de poissons et crustacés; occasionnellement elle prend des œufs et des poussins d'autres oiseaux. En tous les cas, la collecte de la nourriture se fait selon la disponibilité de la saison. En été, elles sont plus sélectives, car la nourriture naturelle est abondante, tandis qu'en hiver elles aiment bien les résidus de pain et de déchets.