Salicorne fruticosa

Salicorne fruticosa

Nom scientifique : Arthrocnemum fruticosum (L.) Moq.
cette plante appartient à la Famille des Chenopodiaceae
en dialecte sarde, elle est appelée : Sussuini
 
Répartition. Espèce répandue presque partout dans le monde. En Europe, on peut la trouver dans la région méditerranéenne. En Italie, elle est commune le long des côtes et dans les îles. En Sardaigne, on peut la trouver partout, dans les zones saumâtres près des côtes.
 
Écologie et habitat. Arbuste vivace, très rameux, de 30 à 100 cm de haut, charnu (succulent), d'une couleur vert-bleuâtre, qui devient rouge en automne. Ramifié à sa base, avec de branches ligneuses à leur base et charnues dans la partie supérieure : elles sont formées d'une série d'articles positionnés l'un sur l'autre, cylindriques et de quelques millimètres de long. Les feuilles sont très petites et ressemblent à des écailles aplaties, charnues, positionnées dans la tige l'une opposée à l'autre, elles forment un article qui enveloppe la tige. Les fleurs sont très petites et groupées en petites inflorescences, qui se trouvent à l'extrémité des rameaux, l'épi. Les fleurs sont positionnées dans des petites niches en groupes de 3 ; la fleur centrale est plus grande. Cette espèce fleurit entre Juillet et Août. Pendant la floraison, les articles grossissent et les branches prennent une forme "toruleuse". Le toroïde est une forme géométrique ronde et percée au centre ; si on superpose plusieurs articles, on obtient un fût "toruleux".
La Salicorne fruticosa pousse normalement dans des milieux où le niveau de salinité est similaire à ceux de la mer. On peut donc la trouver dans des zones saumâtres, des milieux riches de sels, près des côtes, des marais saumâtres et le long des canaux. 
 
Curiosités. Les Salicornes, comme indiqué par leur nom, contiennent beaucoup de sels, comme iode et brome : pour cette raison, leur jus fournirait iode pour soigner l'hypothyroïdie et aurait un effet calmant. Ces plantes sont comestibles et jusqu'à l'après-guerre, elles étaient récoltées et mangées comme garniture de légumes frais. Elles étaient aussi conservées dans le vinaigre avec des feuilles de laurier, du poivre et de l'ail, comme ressource pour l'hiver à manger avec de la viande bouillie. En Sardaigne, elles sont traditionnellement cuites à la poêle avec de l'huile et de l'ail. Elles contiennent de la vitamine C et leurs propriétés anti-scorbut étaient déjà connues par les Vikings, qui les utilisées pendant leurs longues navigations. Des cendres des Salicornes, on extrayait du carbonate de potassium, qui était utilisé pour préparer des savons et fabriquer le verre.